En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Projet allophone

Un jour et une soirée à l'Opéra Graslin de Nantes, par Killian (5e4)

Par MORGANE ILLIAQUER, publié le mercredi 13 janvier 2016 15:10 - Mis à jour le mercredi 13 janvier 2016 16:36

Le théâtre Graslin est un grand théâtre, il se situe plutôt vers les quartiers aisés du centre de Nantes. Juste avant les vacances de noël, la classe de 5e4 et moi, accompagnés par une classe de collège de Montoir, on a visité le théâtre. Une guide personnelle s'est occupée de nous et nous a tout expliqué. A l'entrée, il y a deux statues, représentant Molière et Corneille.


Dans la salle, on peut voir des balcons et dans un même balcon, il y a cent cinquante fauteuils. Pour reconnaître la gauche de la droite suivant qu'on est face à la scène ou face au public, on disait « côté roi » pour la gauche (ou « côté cour » aujourd'hui) et « côté  reine » pour la droite (« côté jardin » maintenant) suivant les places réservées au couple royal. Au plafond de la salle, une peinture représente des anges et des dieux. La salle est magnifique, des feuilles d'or font énormément briller la salle, avec des sièges d'un bleu magnifique. J'étais sans voix.

En milieu d'après-midi, nous sommes allés chanter, avec les élèves de Montoir et des élèves de la Perverie à Nantes qui chantaient très bien, des comptines et des airs extraits de l'opéra Hansel et Gretel en allemand.

Ensuite on a vu l'atelier de couture et la personne en charge des costumes pour les opéras. Elle nous a montré un masque de chat et un de rat : il faut environ une semaine pour faire le masque de rat et près de trois semaines pour celui du chat qui est plus complexe.

Le soir nous avons assisté à la représentation de Hansel et Gretel de Engelbert Humperdinck (1859-1921) en allemand, sur-titré en français.

Le rôle de Peter était interprété par Vincent le Texier, Gertrude par Eva Vogel, Hansel par Marie Lenormand, Gretel par Norma Nahoun, la sorcière par Jeannette Fischer et le Marchand de sable+la Fée Rosée par Dima Bawad.


Le début de l'opéra (prélude) est joué par les musiciens seuls (l'orchestre) puis le rideau s'ouvre et on entend les chanteurs. La mise est scène était très moderne, avec un décor d'abord triste, puis de plus en plus joyeux. Les chanteurs sont aussi des acteurs. La fin du spectacle est surprenante, il y a plein de couleurs, de décors et de monde sur scène. A la fin de la représentation, on est reparti en chantant ou en sifflant tous un air de l'opéra qui nous restait dans la tête !

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Catégories
  • Actualités